Home » Science » Allaitement maternel exclusif : le risque d’y associer de l’eau de boisson

Allaitement maternel exclusif :

le risque d’y associer de l’eau de boisson

Le lait maternel est un aliment complet et le meilleur pour le bébé, c’est le conseil clamé par tous les médecins. Depuis toujours, les spécialistes de la santé ont fortement déconseillé aux mères de donner à boire de l’eau quel qu’elle soit aux nourrissons avant six (06) mois. Mais pourquoi les mamans s’entêtent-elles à le faire ? Quels sont les risques qui y sont liés ? Lisez plutôt !

Dr Oumarou Sawadogo, « Lorsqu’un bébé tête, les premiers moments, il ne prend que de l’eau, avant que les substances nutritifs montent à lui ».

Dr Oumarou Sawadogo, « Lorsqu’un bébé tète, les premiers moments, il ne prend que de l’eau, avant que les substances nutritifs montent à lui ».

« Ne donnez pas de l’eau à boire au bébé avant six (06) mois », ont indiqué les médecins aux mamans. Malheureusement pour une histoire d’expérience personnelle, les mamans dérogent à la règle. En effet, pour étancher la soif, rien de mieux que de boire de l’eau ! Un fanta, un coca, un jus même bien frais, vont être agréables au goût mais ne vont pas étancher véritablement la soif. Aussi les mamans se disent que le lait maternel qui est un liquide dense, ne peut pas étancher la soif du bébé comme le ferait l’eau !

Selon le médecin pédiatre du département de néonatologie du centre hospitalier Yalgado Ouédraogo, le Dr Sawadogo Oumarou, pour les mères qui pratiquent, depuis la naissance du bébé, l’allaitement maternel exclusif, il est impératif de ne pas y associer de l’eau de boisson avant l’âge de six (06) mois. A l’encontre de cette pratique, le nourrisson est exposé à des risques tels que des maladies infectieuses, et un appétit coupé par l’absorption de l’eau quotidiennement, pouvant provoquer un ralentissement ou même un retard de la croissance.

En effet, pour le médecin pédiatre, l’eau de boisson qui sera donnée au bébé n’a pas les qualités nutritionnelles du lait maternel et ne peut donc pas le remplacer. Car si le bébé boit de l’eau, cette eau va remplir son petit estomac et lui couper l’appétit. Donc le bébé va moins téter le sein maternel et recevra moins d’éléments nutritifs.

De plus, il se pourrait que ce soit de l’eau contaminée ou souillée qui sans nul doute entraînera des douleurs abdominales, des diarrhées chez l’enfant. Un bébé malade voit sa croissance ralentir, puisque son corps s’épuise à combattre la maladie : son appétit va diminuer et le bébé va moins téter, donc moins bien se nourrir.

Selon le Dr Oumarou Sawadogo, « Lorsqu’un bébé tète, les premiers moments, il ne prend que de l’eau, avant que les substances nutritifs montent à lui ». Cela veut dire que plus la durée de la tétée s‘étend dans le temps, plus le bébé puise ses éléments nutritionnels.  Mais si une mère pratiquant l’allaitement maternel exclusif, donne aussi de l’eau à son enfant, l’enfant n’aura plus envie de téter car il sera momentanément rassasié par l’eau qui ne lui fournira pas des éléments nutritifs ! Si cela se reproduit chaque jour, par conséquent on peut dire que le bébé sera malnutri, ce qui peut entrainer des problèmes de croissance.                                                    La maman se retrouve ainsi avec un bébé qui ne grossit pas ou qui ne grandit pas normalement.

Par ailleurs, pour les mères qui pratiquent l’allaitement mixte, donner de l’eau de boisson au bébé est même conseillé. En fait, il arrive que le biberon (lait avec les ingrédients du lait maternel) constipe le bébé, a déclaré le Dr Oumarou Sawadogo. A cet effet, il est donc indiqué d’y associer de l’eau de boisson afin que le nourrisson puisse se réhydrater.

Il reste à noter que pour les médecins, jusqu’à six (06) mois, le lait maternel contient tous les nutriments dont a besoin le bébé. Les études ont démontré que c’est après six (06)  mois que le lait maternel est insuffisant pour alimenter le bébé d’où l’association d’autres aliments à cet âge.

Bernadette Dembélé pour SCI

(Visited 1 times, 1 visits today)

One thought on “Allaitement maternel exclusif : le risque d’y associer de l’eau de boisson

  1. neya dit :

    En effet, nombreuses sont celles qui ne croient pas toujours à l’allaitement exclusif avant 6 mois. Avec les associations, nous identifions dans la communauté des femmes qui ont pratiqué l’allaitement exclusif et elles sortent témoigner lors des causeries éducatives. Elles servent alors de pairs-éducatrices. Il faut aussi sensibiliser les grand-mères et les belles mères qui ont une place importante dans cette lutte. Toutes et tous pour un allaitement exclusif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Name
Email
Website

Listes des Etablissements et Universités à consulter pour la rentrée 2016-2017

Faites votre annonce ici

        Faites votre annonce ici

        
          
Show fb like box