Home » Recherche » FRSIT 2016 : Le jardin hors sol expliqué aux visiteurs

Région du Centre

FRSIT 2016 :

Le jardin hors sol expliqué aux visiteurs

Naaba KANGO de Somgandé, initiateur du jardin hors sol.

Naaba KANGO de Somgandé, initiateur du jardin hors sol.

A l’espace association, Naaba KANGO chef coutumier de Somgandé présente aux visiteurs le jardin hors sol. C’est un jardin particulier à multiples vertus. L’objectif de son promoteur est de faire connaitre la technique à la population et procéder à sa vulgarisation.

Le jardin hors sol est une technologie innovante qui se présente comme une solution alternative pour résoudre le problème d’accessibilité aux terres cultivables. Il permet de compenser le manque de terre fertiles ainsi que la rationalisation de l’espace. Ce jardin à en croire le Naaba KANGO chef coutumier de Somgandé son promoteur accroît de manière significative la densité de plantes par surface. La technique du jardin hors sol consiste à insérer des plants dans des sacs de jute.

L'expérience du jardin hors sol.

L’expérience du jardin hors sol.

Ce système de production est naturel et permet d’économiser environ ¾ des terres en cultures maraîchères conventionnelles. La production de deux (2) sacs en joute de 50kg occupant un espace 0,75 m2 équivaut à celle d’une planche de 2 m².

L’avantage du jardin hors sol c’est qu’il produit des légumes fraîches, saines et d’une valeur nutritionnelle sûre en raison de son cahier de charge précis et facile d’adoption.

Le jardin hors sol peut être expérimenté sur tous les espaces résidentiels même sur les immeubles à en croire le Naaba KANGO. La production et la consommation des produits sains et de bonne qualité, l’économie de l’eau, la maîtrise de l’espace, la planification des cultures sont entre autres avantages de la technique du jardin hors sol.

La technique du jardin hors sol.

La technique du jardin hors sol.

Au regard de l’efficacité de la technique, son promoteur dit être préoccupé par sa vulgarisation. Pour ce faire, le Naaba KANGO, a élaboré un projet où il entend former et accompagner les différentes couches de la population à l’appropriation des enjeux du jardin hors sol. Cela pour contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle par l’accès aux ménages de produits maraîchers de qualité et en quantité suffisante.

Pour l’atteinte de ses objectifs, le promoteur invite l’Etat à s’approprier le projet. Ainsi, il pourra dispenser des formations dans les différentes régions du Burkina Faso au grand bonheur de la population.

M’pempé Bernard HIEN pour SCI

 

(Visited 1 times, 3 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Name
Email
Website

Cours intensifs d’anglais

Listes des Etablissements et Universités à consulter pour la rentrée 2016-2017

Faites votre annonce ici

        Faites votre annonce ici

        
          
Show fb like box