Burkina Faso / présidentielle 2020 : Eddie Comboigo promet un réfrigérateur géant à énergie solaire pour le Sanguié

Ce mardi 11 novembre 2020, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a rencontré ses militants de la province du Sanguié (centre – ouest) à la place de la nation de Réo. Le candidat investi du parti Eddie Comboigo, a invité la population de voter pour lui, pour le changement de leurs conditions de vie.

Ce meeting à enregistré la présence de l’ex Premier ministre  Luc Adolphe Tiao directeur provincial de la campagne présidentielle et législatives, du Sanguié, et de Melegué Maurice Traoré, ancien président de l’Assemblée nationale.   A la place de la nation de Réo, ce mercredi 11 Novembre, anciens, femmes et jeunes, ont tous promis      une victoire écrasante à leur candidat à la présidentielle, Eddie Komboïgo, et une majorité totale à l’Assemblée nationale.

Le candidat du parti CDP, en s’adressant à la population du Sanguié a décliné son programme politique pour la province du Sanguié axé   entre autres sur l’industrie, l’énergie, la formation et l’emploi des jeunes. Il a déclaré qu’aucun pays ne  peut se développer sans industrie, sans production et sans énergie. Car dit-il, « l’énergie soutien la production et soutien l’industrie. C’est pourquoi ayant constaté un déficit énorme, nous avons décidé de doublé la production énergétique des énergies renouvelables. » Pour ce faire il promet mettre en place une école scientifique et technique des  énergies renouvelables dans la région. « Je marquerai la production énergétique thermique. Je ferai en sorte qu’à la fin de mon mandat aucune commune ne manque d’électricité », a-t-il souligné.  Sur la terre du Sanguié, le candidat Eddie Komboïgo prend l’engagement de construire un réfrigérateur géant à énergie solaire pour le Sanguié qui sera expérimenté sur place avant d’être envoyé dans toutes les autres provinces du pays. Il prend l’engagement également de soutenir la localité dans la production et la commercialisation.

Eddie Komboïgo promet également agir sur la mine de Perkoan afin de doubler sa production et employer les jeunes de la province. L’homme politique rassure par ailleurs être celui qui est venu essuyer les larmes de la localité et celui qui est venu pour promouvoir  l’emploi pour leurs enfants.  Le candidat de l’ex-parti au pouvoir rassure par ailleurs qu’il ne cherche pas le pouvoir pour se venger.  Il a appelé les militants à voter massivement pour lui pour le retour de  la paix et la réconciliation au Burkina Faso.

Correspondant Koudougou

Le Quotidien Numérique

(Visited 1 times, 3 visits today)