Burkina Faso / Présidentielle 2020 : Portrait de Kadré Désiré OUEDRAOGO, l’un des 13 candidats en lice

Kadré Désiré OUEDRAOGO est candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020, pour le compte du « Mouvement Agir Ensemble ». Homme d’Etat et diplomate, il  a occupé des hautes fonctions économiques et politiques. Voici son portrait.

Né en 1953 à Boussouma dans la région du Centre-nord, Kadré Désiré OUEDRAOGO est un homme d’État Burkinabè. Il a effectué ses études secondaires au Lycée Philippe Zinda KABORE de Ouagadougou où il obtiendra son baccalauréat série C en 1972. Après des études dans des grandes écoles à Paris, il obtint son Diplôme d’Études Économiques Générales et de la Licence es-Sciences Économiques avec la mention « Économie Publique et Politique Économique ». En 1977, il rentre au Burkina Faso, et est engagé comme Conseiller des Affaires Économiques au Ministère du Commerce et du Développement Industriel. En 1980, Kadré Désiré Ouédraogo rejoint la CEDEAO comme cadre financier à la Division Financière du FOSIDEC à Ouagadougou. Mais en 1985, il sera affecté à Lagos au Nigeria où il occupe le poste de Secrétaire Exécutif Adjoint chargé des Affaires Économiques de l’institution. En 1993, Kadré Désiré Ouédraogo est nommé Vice-Gouverneur de la BCEAO à Dakar au Sénégal. Un poste qu’il occupera pendant 3 ans car il sera nommé Premier Ministre du Burkina Faso en 1996, par l’ex-président Blaise Compaoré.

Carrière politique

De 1996 à 2000, Kadré Désiré Ouédraogo occupera le poste Chef du Gouvernement du Burkina Faso. Au cours de cette période, il a exercé cumulativement les fonctions de Ministre de l’Économie et des Finances de septembre 1996 à juin 1997 et a été élu Député à l’Assemblée Nationale du Burkina Faso aux législatives de mai 1997. De 2001 à 2011 Kadré Désiré Ouédraogo est Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina Faso à Bruxelles. De 2012 à 2016, il a été Président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Après une longue période d’observation de la vie politique du Burkina Faso, l’ex-Premier ministre de Blaise Compaoré a décide de se mettre à la disposition de son pays suite à l’appel dénommée « Initiative Kadré Désiré Ouédraogo 2020 » portée par une coalition de plusieurs militants. Ses partisans évoquent l’ère de Blaise Compaoré, qu’ils idéalisent malgré l’insurrection populaire qui l’a renversé en 2014 après 27 ans au pouvoir. Il a été investi le 6 septembre par le mouvement Agir ensemble, comme candidat à l’élection présidentielle 2020.

Conscient du défit à relever, Kadré Désiré Ouédraogo s’est engagé à œuvrer pour la cohésion nationale. Sur la question de la paix et de la sécurité, il envisage changer de stratégie en améliorant le dispositif militaire et la mise en place d’un dispositif administratif et social dont le but sera de travailler ardemment à la réconciliation, de lutter contre la marginalisation régionale, les déserts administratifs.

Latifa NIKIEMA

(Visited 1 times, 2 visits today)